Testé en Thaïlande

Vaccin contre la dengue

Le groupe Sanofi Pasteur, a annoncé mercredi 25 juillet 2012 qu’un essai mondial relatif à son vaccin contre la dengue prouvait son efficacité.
L’étude a été menée en Thaïlande auprès d’environ 4.000 enfants âgés de 4 à 11 ans.
Dans la province de Kanchanaburi seuls quatre districts, tous frontaliers avec la Birmanie, sont concernés par la dengue.

JPEG - 40.7 ko

Le vaccin a été à l’origine d’une réponse immunitaire contre trois des quatre virus de la dengue présent en Thaïlande et des études sont en cours pour comprendre l’absence de résultat contre le dernier.
Le vaccin de Sanofi Pasteur est un vaccin vivant atténué
 [1] ; le schéma de vaccination comporte trois doses à six mois d’intervalle.
Les études vont se poursuivre à grande ampleur et plus de 30.000 personnes, dans 10 pays d’Asie et d’Amérique Latine, seront concernées.

Il n’y a aujourd’hui, aucun traitement spécifique pour la dengue due à un virus transmis par les moustiques et qui touche principalement l’Amérique latine et l’Asie. Dans le monde on compte près de 230 millions d’individus infectées par la dengue tous les ans. Deux millions, en majorité des enfants, développent une fièvre hémorragique, la forme la plus sévère de la maladie.

Notes

[1Les vaccins vivants atténués proviennent de la multiplication en laboratoire des agents infectieux jusqu’à ce qu’ils perdent naturellement ou artificiellement, par mutation, leur caractère pathogène.
Les virus obtenus ne sont plus capables de développer totalement la maladie, mais conservent leurs antigènes et la capacités à provoquer des réponses immunitaires. Ces vaccins sont généralement les plus efficace et leurs effets plus durable que ceux issus d’agents infectieux inactivés. Les vaccins de ce type les plus courants sont ceux contre la rougeole, les oreillons, la rubéole, la fièvre jaune, la varicelle, la tuberculose (BCG), la poliomyélite (vaccin oral), les gastroentérites à Rotavirus. Ils sont contre-indiqués chez la femme enceinte et les personnes immunodépressives.