Bien conduire en Thaïlande

Code de la route en Thaïlande

, par Rédaction

Essentiel

- vitesse dans les localités, 60 km/h ;
- vitesse sur route de campagne, 90 - 100 km/h ;
- vitesse sur autoroute, 120 km/h ;
- conduite à gauche ;
- alcool : 0,5 g/l ;
- obligation de boucler sa ceinture de sécurité pour les passagers avant ;
- portable avec dispositif mains-libres autorisé ;
- en plus du permis de conduire national, il faut être en possession d’un permis de conduire international.
- avoir plus de 18 ans pour conduire une voiture ou une moto de plus de 90cc ;
- avoir plus de 15 ans pour conduire une moto de plus de 90cc

Attention, le code de la route est souvent ignoré, il faut être très prudent.

À quoi doit s’attendre le touriste face conducteurs locaux

Conduire en Thaïlande est très vaguement basé sur le code de la route. La majorité des automobilistes circulent à gauche. Mais, ce n’est pas toujours le cas, en particulier dans les zones rurales.
Les conducteurs thaïlandais ont une règle très simple qu’il est bon de connaitre : toujours chercher la voie la plus facile et la plus rapide entre deux points ! Il ne faut pas étre prix au dépourvu si une voiture ou de moto, vient vers vous sur l’accotement gauche, sur la voie gauche et à l’extrême sur la bande de séparation centrale sur une route à plusieurs voies.
Conduire en Thaïlande demande un certain style. De nombreux conducteurs n’ont pas de permis, que l’on peut obtenir sans nécessairement passer un test de conduite réel. Le sens de la circulation est pratiquement dans le royaume.

Il faut donc respecter des préceptes simples :
- être prévoyant, faire preuve d’attention et d’égards envers les autres usagers ;
- essayer de faire preuve de compréhension si des conducteurs vous posent des problèmes, ils sont peut-être débutants ou connaissent mal les lieux ;
- être patient, tout le monde peut faire une erreur ;
- éviter d’être énervé, agité ou de se sentir impliqué si quelqu’un se comporte mal sur la route, cela ne ferait qu’aggraver la situation, il faut se garer, se calmer et se sentir détendu, avant de reprendre la route ;
- ralentir et freiner si un véhicule coupe la route chemin à un carrefour, le laisser se dégager ;
- ne pas serrer de trop près les véhicules qui sont devant.

Il faut aussi respecter les trois règles d’or de la conduite :
- ne jamais freiner dans un virage, ralentir avant l’entrée du virage ;
- consacrer un tiers du temps à regarder ce qui se passe à l’arrière (à droite comme à gauche), à l’aide des rétroviseurs ;
- éviter à tout prix la collision en changeant de cap si nécessaire.


Particularité de la conduite en Thaïlande
Priorité au plus gros véhicule, circulation anarchique à gauche et droite (contresens), absence de respect de la signalisation... sont les caractéristiques les plus courante de la conduite au pays du sourire.

Circulation en Thaïlande